Accueil Chaînes Historique Mes abonnements
#humour#auteur#musique#gaming#stream#critique#podcast#electro#philosophe#musculation
Inscription créateur
Guillaume Nozon - Webmarketing & Magie -
Guillaume Nozon - Webmarketing & Magie -

Le secret des réseaux sociaux - Les CASINOS

Publié le 18/10/2018 à 01h08 Signaler cette vidéo
Il y a une raison pas très propre qui explique pourquoi les réseaux sociaux ont cartonné si rapidement après qu’ils aient été inventés… et pourquoi il est si difficile de s’en séparer, même pour quelques jours…

Les réseaux sociaux copient le mécanisme de l’addiction de la façon EXACTE dont il est utilisé par les casinos…

Ça vous étonne ?

Regardez comment fonctionne une machine à sous :

Pour jouer, vous appuyez sur un bouton à de nombreuses reprises successives.

A chaque fois que vous appuyez sur le bouton, vous avez une grande chance de gagner un tout petit peu d’argent. Les gains arrivent souvent, mais la plupart du temps, ils sont très faibles.

Il est possible que vous touchiez le jackpot, et que vous repartiez plusieurs dizaines de milliers d’euros. C’est rare, mais c’est une possibilité qui vous pousse à jouer.

Quand vous gagnez, même 3 sous, la machine se met à clignoter et à sonner.

Le jeu consiste simplement à rester devant la machine, et à appuyer sur le bouton, de façon répétée, en espérant qu’au prochain appui, on gagnera quelque chose.

Si vous perdez votre mise, vous pouvez ajouter de l’argent pour pouvoir continuer à tenter votre chance autant de fois que vous voulez.

Et voici comment fonctionnent les réseaux sociaux:

Pour voir si vous avez des likes, des commentaires ou des retweets, vous appuyez sur un bouton à de nombreuses reprises successives.

A chaque fois que vous appuyez sur le bouton, vous avez une grande chance d’avoir quelques nouveaux likes ou commentaires. Les likes et commentaires arrivent souvent, mais la plupart du temps, vous n’en n’avez pas beaucoup.

Il arrive que vous touchiez le jackpot, et qu’un statut devienne viral, avec des milliers de likes et de commentaires. C’est rare, mais c’est une possibilité qui vous pousse à jouer.

Quand vous recevez un nouveau like ou un commentaire, vous recevez une notification visuelle et sonore.

Le jeu consiste simplement à rester devant la machine, et à appuyer sur le bouton, de façon répétée, en espérant qu’au prochain appui, on aura un like, un commentaire ou un retweet en plus.

Si vous échouez à attirer l’attention sur un contenu, vous pouvez ajouter de nouveaux statuts dans la machine pour pouvoir continuer à tenter votre chance autant de fois que vous voulez.

Bref, c’est EXACTEMENT le même mécanisme.
Et c’est l’un des mécanismes les plus addictifs, basé sur cette formule qui est aussi utilisée par beaucoup de jeux : hasard + grande chance de petits gains + très faible chance de gains énormes + possibilité de continuer à jouer si l’on perd sa mise.

Plusieurs chercheurs se sont intéressés au parallèle entre l’addiction aux jeux d’argent et la dépendance aux réseaux sociaux. Parmi eux, Tom Stafford et le docteur Kimberly Young.

Et leurs conclusions sont les mêmes : les réseaux sociaux sont de véritables MACHINES à créer de la dépendance.

Alors bien sûr, on se dit que ce n’est pas si grave. Parce que ça ne coûte rien, contrairement aux machines à sous…
MAIS en réalité voilà le prix :
Perte d’attention et de concentration

Quand on est déformé par les réseaux sociaux, on a de plus en plus de mal à consulter des formats longs.

On ne lit plus d’articles : on ne lit que les titres…

On ne peut plus regarder de films, parce qu’on s’ennuie déjà après les 20 premières minutes…

On ne lit plus de livres, parce que passer de 140 caractères à 140 pages ou plus, c’est impossible…

Là-dessus, les chercheurs sont unanimes : l’utilisation intensive des réseaux sociaux détruit la capacité d’attention.

Parce qu’on est habitué à consommer des contenus courts en quantité, on ne peut plus consommer de contenus longs sans ennui, ou sans devoir lutter contre une irrésistible envie de zapper.


La bonne nouvelle, c’est que si vous ne vous prêtez pas à ce jeu là, vous avez la capacité de prendre une avance gigantesque sur les autres…

Si vous lisez ne serait-ce que 3 livres sur une thématique, vous en savez déjà plus sur le sujet que 90% de l’humanité.

Et si vous consultez des formats longs pendant que les autres font “de la veille” (une expression qui fait sérieux, mais qui veut souvent dire “glander sur Twitter”)… alors vous allez les dépasser.

Sans y passer une minute de plus.
Simplement en portant votre attention sur des formats longs, pendant que les autres se détruisent le cerveau devant leur machine à sous.

The message of Stafford’s research is clear: Your brain really wants you to click on all of those cat photos. “The next time you wonder whether you're spending too much time on Facebook or BuzzFeed or whatever, just remind yourself: You're wasting time because your brain wants you to,”
Source https://psmag.com/social-justice/we-are-all-internet-addicts-now-just-dont-call-it-that-58797

Solid.Tube Selection

Les meilleurs vidéos du web

Nouveautés