Accueil Chaînes Historique Mes abonnements
#humour#auteur#musique#gaming#stream#critique#podcast#electro#philosophe#musculation
Inscription créateur
Akasha Média - WebTV
Akasha Média - WebTV

Jean Pierre Crepin | Le grand effondrement

Publié le 31/01/2019 à 20h38 Signaler cette vidéo
Emission webtv en direct programmée le jeudi 31 janvier 2019 à 18H
"Depuis plus de dix ans, j'ai pu préparer quelques centaines de personnes au désastre qui va suivre. Le Grand Effondrement que personne ne voulait voir car personne ne voulait croire que nous avions atteint les limites du système dans lequel nous vivons.

La bulle verte, vous avez pu voir l'adhésion des gens. On ne modfie pas des comportements nocifs à coup de taxes. L'exemple des sextoys 1000 ans pour se dégrader tout comme les bouteilles plastiques le prouvent aisément. Les archéologues du futur n'en finiront pas d être étonnés par les habitudes des générations d'avant. Imaginez qu'un simple briquet jetable met 100 ans avant de se dégrader. Le plastique est partouze.

Voilà comment nous vivons, voilà où nous en sommes...

Bref bulle verte, démontez vous mêmes vos illusions ou demandez à un robot ou une IA de le faire.

Le capitalisme est le seul système ayant jamais existé qui contient à sa base une contradiction dynamique, et pas seulement un antagonisme : la transformation du travail en valeur est vouée historiquement à l’épuisement à cause des technologies qui remplacent le travail. Avec la robotique et bien évidemment l’Intelligence Artificielle nous n’allons pas assister à la dévalorisation de quelques métiers au profit d’autres, comme lorsque les maréchaux-ferrants ont été remplacés par les garagistes, et comme la manie des « requalifications » voudrait encore nous le faire croire. Maintenant, il s’agit d’une dévalorisation générale de presque toutes les activités humaines, visible dans l’appauvrissement rapide et inattendu des « classes moyennes ».

Nous dérivons vers une situation où les humains ne sont plus que des « déchets ». Les personnes innombrables qui survivent en fouillant dans les ordures – dans le « Tiers-monde », mais pas seulement – montrent où va finalement une humanité qui a érigé le process de valorisation en exigence suprême : c’est l’humanité elle-même qui devient superflue, lorsqu’elle n’est plus nécessaire pour la reproduction du capital. Des masses croissantes de personnes ne « servent » plus, même pas à être exploitées, tandis qu’on leur a retiré toutes les ressources pour vivre. Et ceux qui disposent encore de ressources en font souvent un très mauvais usage"
Jean Pierre Crepin
http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2019/01/03/le-grand-effondrement.html

Solid.Tube Selection

Les meilleurs vidéos du web

Nouveautés