Accueil Chaînes Historique Mes abonnements
#humour#auteur#musique#gaming#stream#podcast#critique#electro#philosophe#musculation
Inscription créateur
actu
actu

Bouteflika s'en va... mais quand ? #cdanslair 12.03.2019

Publié le 13/03/2019 à 11h32 Signaler cette vidéo
Après des semaines de manifestations, Abdelaziz Bouteflika a renoncé à briguer un cinquième mandat et annoncé le report de l’élection présidentielle, initialement prévue le 18 avril prochain dans un message à la nation publié hier soir. Le président algérien promet également l’ouverture d’une « conférence nationale chargée de réformer le système politique et d'élaborer un projet de Constitution d'ici fin 2019 ». Cette décision prise au lendemain de son retour en Algérie, après une hospitalisation de plusieurs semaines en Suisse, est une première victoire pour les milliers d’Algériens qui se mobilisent depuis le 22 février dans tout le pays pour réclamer son départ et le changement du système. Mais en reportant sine die la présidentielle, le président algérien au pouvoir depuis 20 ans prolonge de fait, son quatrième mandat. Et personne ne sait à quoi va ressembler la transition qu’il promet. Alors la joie des premières heures a rapidement laissé la place aux doutes et de nouveaux appels à manifester ont été lancés dans le pays ce mardi pour les étudiants, jeudi et vendredi pour l’ensemble de la population. Sur les réseaux sociaux, où est né et se développe le mouvement de contestation, les messages se multiplient depuis hier soir. On trouve désormais un mot d’ordre contre un « quatrième mandat et demi » ou un « mandat quatre plus ». Car si Abdelaziz Bouteflika parle d’un « vaste chantier » devant mener à des « réformes profondes », aucun calendrier n’est évoqué. Et désormais beaucoup d’Algériens se demandent si ce départ annoncé n’est pas un « subterfuge », une « ruse » pour mieux rester. Alors l’Algérie est-elle en train de tourner la page Bouteflika ? Va-t-il vraiment renoncer au pouvoir ? Quid de son clan ? L’engagement de la jeunesse algérienne préfigure-t-il un renouveau de la classe politique ? Se dirige-t-on vers une troisième révolution algérienne ?  Invités :  - Hasni Abidi, directeur du Centre d'études et de recherche sur le Monde arabe et méditerranéen - Jean-Dominique Merchet, éditorialiste à L’Opinion, spécialiste des questions défense et diplomatie  - Meriem Amellal, journaliste franco-algérienne à France 24 - Khadija Mohsen-Finan, politologue et spécialiste du Maghreb  Retrouvez-nous sur : | Notre site : http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air | Facebook : https://www.facebook.com/Cdanslairf5/ | Twitter : https://twitter.com/CdanslairF5 Pas un événement important qui ne soit évoqué, expliqué et analysé dans C dans l’air. Tout au long de la semaine, les deux journalistes donnent les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux est aux commandes de l'émission du lundi au jeudi et Bruce Toussaint prend le relais le vendredi et le samedi. Diffusion : tous les jours de la semaine à 17 h 45 Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22 h 30 Format : 65 minutes Présentation :  Caroline Roux et Axel Tarlé Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele et Jacques Wehrlin Production : France Télévisions/Maximal Productions


#election

#election

Solid.Tube Selection

Les meilleurs vidéos du web

Nouveautés