Accueil Chaînes Historique Mes abonnements
#humour#auteur#musique#gaming#stream#podcast#critique#electro#philosophe#musculation
Inscription créateur
Génération identitaire
Génération identitaire

On est chez nous, vous ne nous mettrez pas à genoux

Publié le 22/11/2015 à 22h37 Signaler cette vidéo
En septembre 2012, lors de la création de Génération Identitaire, nous lancions à la face du monde notre « Déclaration de guerre ». Il s’agissait alors d’une formule forte : nous déclarions une guerre intellectuelle, morale, politique, militante, à la génération mai 68, à tous les dirigeants et toutes les pseudo-élites qui ont entraîné notre pays et notre civilisation vers le déclin puis le chaos à travers leur irresponsabilité, leur égoïsme, et leurs lâchetés successives et répétées. Nous voulions alors souligner que c’était la jeunesse, notre jeunesse, qui payait au premier plan le tribut de leurs échecs.

Nous sommes désormais passés de la fracture à la facture, et à nouveau c’est aux jeunes que l’addition a été présentée.

Vendredi soir, c’est la jeunesse française qui a été attaquée. C’est la jeunesse française qui a été assassinée dans un concert, à la terrasse de cafés, au milieu d’une rue animée.

Les commentaires politico-médiatiques sont passés à côté de cette réalité crue : l’immense majorité des victimes sont des jeunes.

C’est notre jeunesse qui paie des décennies de politique d’immigration irresponsable. C’est notre jeunesse qui paie la lâcheté, et parfois même la complicité, de nos gouvernants face au développement de l’islamisme sur notre sol. C’est notre jeunesse qui paie une politique étrangère à rebours de nos intérêts, de Sarkozy à Hollande. C’est notre jeunesse qui paie les fantasmes idéologiques qui ont mené tout autant au laxisme judiciaire et pénal qu’à l’accueil des « migrants », au mépris même de notre sécurité.

Aujourd’hui notre jeunesse toute entière a le visage de Marie et Matthias, ces deux jeunes lorrains de 23 et 22 ans, ces deux amoureux, morts côte à côte au Bataclan.

C’est notre jeunesse qui meure. C’est notre jeunesse qui pleure. Mais c’est notre jeunesse qui ne doit pas plier !

A la jeunesse française et européenne nous lançons un appel solennel : levez-vous, engagez-vous. Personne ne le fera à votre place ! L’horizon de notre génération est la lutte. Vous pouvez penser que c’est injuste mais c’est ainsi, et les événements de vendredi sont venus nous rappeler que nul ne pouvait prétendre se dérober.

A l’État Islamique, à toutes les ordures qui s’en réclament, à tous ceux qui dans notre pays se sont réjouis de la mort de nos compatriotes, nous adressons aussi un message : ON EST CHEZ NOUS, VOUS NE NOUS METTREZ PAS A GENOUX !

www.generation-identitaire.com

Solid.Tube Selection

Les meilleurs vidéos du web

Nouveautés