Accueil Chaînes Historique Mes abonnements
#humour#auteur#musique#gaming#stream#podcast#critique#electro#philosophe#musculation
Inscription créateur
Fréderic Delavier
Fréderic Delavier

La cause profonde de l'addiction au jeux .

Publié le 28/05/2017 à 22h56 Signaler cette vidéo
Addictions et programmation génétiques:
L'homme a fréquemment une addiction pour l'argent et sa quête, car l'argent et sa quête, permettent a l'homme d’acquérir sa nourriture , son toit et ainsi d'attirer les femmes et d'avoir la possibilité de transmettre la vie par la femme, c'est une vieille programmation comportementale qui a permit a l'humanité de survivre.
Pour la femme le besoin est bien différent, pour elle c'est l'homme qui pendant des milliers d'années apportait le toit, la nourriture et toute la sécurité matérielle, elle n'a donc que rarement une addiction a l'argent lui même et a sa quête , mais bien plus souvent elle éprouve une addiction dans le besoin de séduire, séduire pour attirer les hommes, récupérer une partie de ce qu'ils rapportent pour assurer sa subsistance et combler ses besoins matérielles et ainsi réaliser en toute sécurité son rôle de génitrice et de mère.
En comprenant l'homme dans son cheminement évolutif nous comprenons ses addictions et se perversions actuelles qui ne sont bien souvent que des pulsions correspondantes a des comportements de survies que nos ancêtres avaient.
L'homme ayant été un chasseur pendant des millénaires, et ayant eut principalement dans hémisphère nord comme fonction de rapporter l'énergie a la femme pendant que celle ci s'occupait du foyer et de l'éducation des enfants, il est normal que l'homme ait conserver une addiction a la quête calorique par le travail acharné , mais aussi d'une façon plus subtil une addiction au hasard de la quête que l'ont retrouve dans la chasse.
Le besoin de rechercher l'inattendue dans la quête, comme a la chasse , se retrouve dans la recherche de gains aléatoires des jeux de hasard, c'est pourquoi l'addiction principalement masculine pour les jeux de hasard et d'argent n'est en réalité qu'une réminiscence d'une vieille programmation génétique au plaisir de la recherche hasardeuse du gibier.
Différemment, pour la femme la dépendance énergétique a l'homme pendant des millier d'années a générée chez elle une addiction fréquente au besoin de plaire, plaire non seulement pour pouvoir se reproduire , mais plaire essentiellement pour attirer l'attention de l'homme et se faire nourrir.
Plaire n'est donc pas principalement pour la femme une façon d'assouvir un besoin sexuelle comme pour l'homme , mais pour elle, plus profondément encore une façon de se rassurer sur sa possibilité de survivre en attirant l'attention de l'homme pour être protéger et nourrie.
Une femme aguicheuse, ayant un besoin frénétique de plaire, ou ressentant le besoin par son physique d'obtenir de l'homme de l'agent ou des cadeaux quitte a le ruiner par la suite en récupérant par la manigance toute son énergie ne réagit en vérité qu'a de vieilles pulsions de survie génétiquement inscrites en elle, séduire pour ne pas mourir, séduire pour survivre, survivre en prenant l'énergie a l'homme. #philosophe #musculation #auteur

#philosophe

#musculation

#auteur

Solid.Tube Selection

Les meilleurs vidéos du web

Nouveautés