Accueil Chaînes Historique Mes abonnements
#humour#auteur#musique#gaming#stream#podcast#critique#electro#philosophe#musculation
Inscription créateur
L'Observateur
L'Observateur

"Je ne suis pas un homme " - Arrêt sur image - théorie du genre et métissage - Arnaud Gauthier-Fawas

Publié le 11/07/2018 à 00h01 Signaler cette vidéo
- Pour vous abonner a ma chaine : https://www.youtube.com/channel/UCSgClHHgppUPYO7PBtVyD7g?sub_confirmation=1
- Lien vers le Blog - https://hommesuperieur.com/blog/
- Conseils de lecture - https://hommesuperieur.com/livres/liv...
- Videos MGTOW - Pilule rouge https://hommesuperieur.com/videos/ins...
- Facebook : https://www.facebook.com/LObservateur...

Arnaud Gauthier-Fawas, l’administrateur de l’Inter-LGBT qui organise la Marche des fiertés parisienne, était sur le plateau de l'émission "Arrêt sur Images" du 29 juin 2018 dont le débat animé par Daniel Schneidermann portait sur "les couleurs arc-en-ciel, je m'en fous !".

"Les villes comme Paris se veulent favorables aux LGBT et repeignent quelques éléments de leur mobilier urbain en arc-en-ciel. Vraie avancée ou pink washing ?", était le thème du programme du jour.

Suite à une affirmation du présentateur sur le plateau "majoritairement masculin", Arnaud Gauthier-Fawas a expliqué qu’il n’était "pas un homme" puisqu’il se définissait comme non-binaire. "Je ne suis pas un homme, Monsieur. Je ne sais pas ce qui vous fait dire que je suis un homme, mais je ne suis pas un homme", a lancé l'administrateur de l’Inter-LGBT.

Visiblement surpris par cette réaction, Daniel Schneidermann a précisé: "Votre apparence". Ces mots ont heurté Arnaud Gauthier-Fawas: "Ah bon? Il ne faut pas confondre identité de genre et expression de genre sinon on va déjà mal partir. Je suis non-binaire donc ni masculin ni féminin et je refuse qu'on me genre comme un homme".

"Comment vous définissez vous?", a alors tenté de savoir le présentateur...
"Comme non-binaire (...) Ne dites pas qu'il y a quatre hommes sur le plateau", a rétorqué l'administrateur. "Je suis désolé si je vous ai offensé", s'est excusé l'animateur.

Mais quelques instants après qu'un des hommes présents sur le plateau ait fait remarquer que les invités étaient uniquement blancs, La personne "non-binaire" a lancé qu'elle n'était pas blanche car elle est "à moitié libanaise". "C'est intéressant qu'on interroge tous nos propres stéréotypes autour de la table, car sans même m'avoir posé la question vous supposez que je suis un homme", a détaillé l'homme qui refuse d'être identifié à un genre.

Solid.Tube Selection

Les meilleurs vidéos du web

Nouveautés